Données sur le marché des régies publicitaires

Le marché des régies

Les régies commercialisent les espaces publicitaires pour un ou plusieurs supports. La majeure partie du marché est détenu par les régies dites intégrées (appartenant au support même comme M6 Publicité). De ce fait, les régies sont en général fortement implantées sur leur média d’origine malgré les appellations pluri media et les quelques ventes « cross-média » (offre regroupant une combinaison de plusieurs médias). Ce marché est encore assez fragmenté puisqu’aucun acteur ne détient plus de 15% des parts.

Les trois régies dominantes

Les régies dominantes du top 20 sont des régies télévisions TF1 Publicité, France Télévision (jusqu’alors, nous verrons ce que la disparition de la publicité dur le réseau national changera) et M6 Publicité. En deuxième position arrivent les Pages Jaunes qui réalisent en 2009 environ 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires, suivies par Lagardère Publicité en troisième position avec environ 900 millions. Ces données peuvent varier significativement en fonction du cadre réglementaire et des divers regroupements qui adviennent sans cesse sur ces marchés.

Un oligopole

Sur les segments de l’affichage et de la radio, le marché est assez oligopolistique avec une domination respective de JC Decaux pour l’affichage et de IP France avec Lagardère Publicité et NRJ Global qui se partagent à eux seuls les ¾ de la vente d’espaces radiophoniques. Notons le leadership pour l’année 2010 de GMC Factory pour la presse payante (GMC= Groupe Marie Claire) et le duopole trentenaire de Paru Vendu (filiale du groupe Hersant) et Spir Communication (filiale de Ouest France) pour la presse gratuite d’annonces.